Aller au contenu principal
  • Les prochaines journées du CNGOF se dérouleront dans le cadre du congrès Paris-Santé-Femmes en janvier !

Bienvenue

ET VIVE PARI(S) SANTE FEMMES

La 42e édition était la dernière des Journées du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Et pourtant, pas de larmes ni de tristesse car ces Journées ont donné naissance, quoi de mieux pour notre discipline, à Pari(s) Santé Femmes. 

Après un tour de France en province imposé par la fermeture (finalement définitive) du CNIT, le retour à Paris était envisagé et il a été choisi de le faire « Porte de Versailles », dans la nouvelle structure d’accueil des congrès. Le très difficile et concurrentiel choix des dates nous permettait de positionner ces journées à la fin du mois de janvier, dès 2020.  La taille des espaces et l’évolution réglementaire des relations avec l’industrie ont amené, Israël Nisand, président du CNGOF, à proposer un projet ambitieux : regrouper au sein d’une même rencontre les sociétés savantes intéressées par la santé des femmes.

Grâce à un travail digne des accords de Yalta, pour convaincre les uns et rassurer les autres, dix-huit sociétés ou associations ont accepté de tenter ce Pari à Paris pour la Santé des Femmes -Pari(s) Santé Femmes. 

Jamais autant de disciplines n’auront été réunies en un même lieu, en même temps ! Gynécologues obstétriciens et médicaux, chirurgiens, sénologues, radiologues, biologistes, anatomopathologistes, sages-femmes, éthiciens, sexologues, médecins généralistes, urologues, kinésithérapeutes, etc pourront aller d’une salle à l’autre pendant 3 jours pour écouter les recommandations pour la pratique clinique et se former aux thématiques les plus pointues, pour toujours mieux prendre en charge la femme à tous les âges de la vie. Vous y retrouverez en outre des ateliers pour une formation plus technique et plus pratique, des débats, des échanges et aussi, ce.tte vieil.lle ami.e/collègue d’internat que vous n’aviez pas vu(e) depuis longtemps. Il y aura, c’est certain, un peu la frustration car il sera impossible d’assister à l’ensemble de ce programme qui s’annonce extrêmement riche, ce qui vous obligera à revenir l’année suivante et les suivantes encore pour devenir un(e) des plus fidèles participants de Pari(s) Santé femmes. 

Alors, à vos agendas et retrouvez-nous plus nombreux que jamais, les 29, 30 et 31 janvier au Paris Convention Center – Porte de Versailles pour Pari(s) Santé Femmes.

Philippe Deruelle
Secrétaire général du CNGOF pour l’obstétrique

 

Actualités